AS ILLZACH-MODENHEIM
ASIM FOOTBALL
 

29 mars 2017 COUPE d'alsace

 
 
 
Multitude de buts lors de ce 16e de finale et c'est Saint-Louis Neuweg (bleu) qui l'emporte sur l'ASIM (orange) aux tirs au but (5-4).
Images Philippe Bergdolt lafa.fff.fr
 
 
 




 
CFA2 : ASIM - AS NANCY LORRAINE : 4-2.......... LA VIDEO sur le site FACEBOOK de la LAFA

25 février 2017

L’ASIM renoue avec la victoire
Après six matches de disette, les Illzachois ont enfin retrouvé le chemin du succès, hier au stade Biechlin, face à la réserve de l’AS Nancy (4-2). Les voilà hors de la zone rouge.
Les Illzachois attendaient cela depuis le 19 novembre dernier et six matches de championnat. Hier, le grand jour est arrivé. Volontaires et efficaces, ils ont profité de la venue de la réserve nancéienne pour enfin renouer avec la victoire. La troisième depuis le début de la saison. La deuxième au stade Joseph Biechlin où les spectateurs présents ce samedi n’ont certainement pas regretté d’être venus. Car c’est bien un festival que les coéquipiers d’Abdel Moukhlil, auteur d’un doublé hier, ont offert pour se débarrasser de leur adversaire et pour du même coup quitter la zone des relégables. Ce matin, l’ASIM pointe effectivement au 12e rang du général, avec désormais Forbach et Vauban dans son rétroviseur.
Journal L'ALSACE





 




 



Et ouiiii!! Objectif atteint! La dream team gagne le tournoi de la ville 👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👏👏👏👏👏👏👏Un grand bravo au meilleur gardien du tournoi : Patrick Friedrich..

11 février 2017

 

 

 

 Un point qui vaut cher

 
 

L’AS Illzach-Modenheim a réalisé une réelle performance en décrochant hier à Prix-lès-Mézières, l’actuel dauphin de Schiltigheim, son cinquième nul de la saison (0-0).

24 janvier 2017-journal l'alsace

Après le départ de Loïc Miliani pour Biesheim (nos éditions d’hier), l’AS Illzach-Modenheim n’est pas restée les bras croisés. Le président Roger Schirck a ainsi officialisé hier après-midi la venue de deux nouveaux joueurs, chargés de l’aider à assurer son maintien en CFA 2. Ils sont d’ailleurs bien connus à Illzach, puisqu’ils ont déjà porté les couleurs du club. Oxence Mbani, 29 ans, avait quitté le Haut-Rhin l’été dernier pour raisons personnelles. L’ancien pilier de la défense orange de 2014 à 2016 sera chargé de lui redonner de la contenance, vu que l’ASIM est pour l’heure la pire défense de son groupe. De son côté, Badr Mekkaoui, 27 ans le 1er février, était Illzachois depuis 2013, mais il n’a pas joué depuis qu’il a été victime d’une rupture des ligaments du genou en octobre 2015. Sa technique au-dessus de la moyenne sera également un argument pour son entraîneur Claude Spreng. Quant au match disputé samedi face au Racing II, Roger Schirck tient à préciser qu’ « à aucun moment, le club n’a exercé une quelconque pression pour jouer » sur un terrain gelé, mais où a brillé toute la journée le soleil. « L’arbitre a considéré, en son âme et conscience, que c’était jouable ».
 

21 janvier 2017

L'ASIM et le RCSA se neutralisent
L'ASIM (en orange) et la réserve du RCSA (en bleu) se sont quittés sur un score nul et vierge (0-0) cet après-midi au stade Joseph Biechlin. Si ce résultat confirme les bonnes dispositions des Illzachois face aux réserves professionnelles, il ne satisfait véritablement personne. Réactions.
Au coup de sifflet final, Claude Spreng retenait essentiellement la solidité défensive de sa formation. « C'était quand même un match positif dans le sens où c'est la première fois, en championnat, qu'on ne prend pas de but, relève le tacticien de l'ASIM. Le résultat est relativement intéressant, même si je pense qu'il y avait moyen sur l'un ou l'autre coup de faire quelque chose ». Pour l'entraîneur, le résultat est logique. « Il n'y a quasiment pas d'occasions de but, on a un beau tir qui peut rentrer en première mi-temps. L'équipe qui marquait aujourd'hui gagnait la partie. Les équipes n'ont pas mis au fond les rares occasions qu'elles ont eu, donc le score est vraiment conforme à ce qu'on a vu ».
Abdessamad Moukhlil, capitaine du jour, ne se satisfait pas de ce point pris. « On voulait à tout prix la victoire, mais malheureusement on ne prend qu'un point. On en prend un à Metz, on en prend un aujourd'hui, mais on n'avance pas » analyse celui qui était à la conclusion de la meilleure occasion locale en début de rencontre, après une talonnade d'Ibrahima Diallo. « Depuis mon arrivée, on s'entend super bien, on se trouve énormément. Aujourd'hui, les conditions ont fait que nous ne nous sommes pas beaucoup trouvés, même si on a réussi à se créer quelques occasions ».

22 janvier 2017

 
 Futsal à Staffelfelden
 
 
 

 
3 matchs - 3 victoires👏🏽


 
 
 
 
 
 
Du côté Strasbourgeois, on regrettait principalement la tenue de la rencontre. « Je pense que le match n'aurait pas du avoir lieu, souffle François Keller, le coach du Racing. C'est bien que ça ait finit sur le score de 0 à 0. Je suis un peu déçu parce qu'on avait les occasions pour gagner, mais de toute façon, aujourd'hui ce n'était pas un temps pour jouer au football. L'arbitre en a décidé autrement, c'est dommage pour le football.
Quentin Othon va plus loin. « C'est du grand n'importe quoi, assène le capitaine réserviste. Je pense que des matchs comme ça, on ne doit pas les jouer. C'est dangereux pour les deux équipes, c'est surtout ça. Le football doit être un spectacle, et là il n'y a rien de tout ça. Quand on regarde le match je ne suis pas sûr que les gens aient pris du plaisir à voir un match comme ça. Moi, personnellement, je n'en ai pas pris.»

Par Robin Jaeglé

19 janvier 2017

L'ASIM veut enchaîner.
En difficulté sur la première moitié de saison, l'ASIM de Claude Spreng (photo) a montré de belles choses ces dernières semaines. Relégables avant d'accueillir la réserve du Racing samedi à 16h, ses hommes souhaitent capitaliser sur le bon match nul ramené de Metz début janvier pour sortir la tête de l'eau.
Aux commandes de l'équipe fanion de l'ASIM depuis juin dernier, Claude Spreng n'est pas le genre d'homme à se cacher derrière des excuses. « Je me doutais que l'année allait être difficile. Quand je suis arrivé, l'effectif pour la saison à venir était déjà bouclé. Il faut de temps pour apprendre à connaitre les joueurs et pour qu'ils adhèrent à la méthode, la façon et le style d'un entraîneur, » explique l'ancien technicien de Geispolsheim. Réputée joueuse, sa formation a certainement payé son jeu tourné vers l'offensive sur la première moitié de saison. Quatrième meilleure attaque de son championnat, elle est en est également la pire défense. Un paradoxe que Claude Spreng analyse avec pragmatisme.
« Nous avons joué pas mal de rencontres à domicile sur la première partie de saison et tous les adversaires qui se sont déplacés chez nous à l'exception de Sarreguemines sont d'abord venus pour bien défendre, ce qui nous a posé pas mal de problèmes. Nous produisons du jeu mais nous manquons de rigueur défensive et nous nous sommes souvent fait surprendre, il va falloir corriger le tir sur la deuxième partie de saison et être beaucoup plus rigoureux, » estime un tacticien qui attend l'arrivée d'une voire deux nouvelles recrues ces prochains jours pour étoffer ses rangs. En difficulté quand il s'agit de déstabiliser des blocs défensifs au stade Biechlin, l'ASIM réussit beaucoup mieux hors de ses bases, quand l'adversaire essaye de prendre le jeu à son compte.
Famélique à domicile (une victoire pour six défaites), son bilan à l'extérieur d'une victoire et trois nuls pour une défaite conforté par son bon point ramené de Lorraine face à Metz début janvier laisse entrevoir des motifs d'espoir. Face à une réserve du Racing qui ne devrait pas fermer le jeu samedi au stade Joseph Biechlin, les hommes de Claude Spreng auront donc une belle carte à jouer. « C'est une équipe qui maitrise bien la profondeur et la largeur et qui est capable d'imprimer un gros rythme sur une partie, un peu à l'image de la formation messine que nous avons rencontré il y a dix jours. Mon équipe aime ce genre de profil, si le match se joue, il devrait être spectaculaire, » estime un Claude Spreng encore dans l'incertitude quant à la tenue de la rencontre de samedi en raison de la vague de froid qui sévit dans l'Est de la France cette semaine. Réponse sous 48 heures...
 

janvier 2017
coupe
d'alsace futsal

Coupe d'Alsace Futsal : l'ASIM sera opposée au FC Pfastatt, l'AS Hausgauen et le FC Soultz.
Le tirage au sort du premier tour de la Coupe d'Alsace Futsal s'est déroulé cet après-midi au siège du District d'Alsace à Strasbourg (photo). Six groupes de quatre équipes seront en lice, sur trois sites différents. Seuls les premiers de chaque groupe seront qualifiés pour le deuxième tour. Découvrez les groupes...
Plateau à Bischwiller le 13/01 à 19h :
Gpe A : ASE Cité de l'Ill - FCSR Haguenau 2 - ASP Vauban 2 - FCSK 06
Gpe B : Aurora UT - AS Electricité Strasbourg - FC Oberhausbergen - FC Soufflenheim
Plateau à Réguisheim le 21/01 à 16h :
Gpe A : UJSF Epfig - FC Sausheim - ASC Blaesheim - FC Battenheim
Gpe B : ASC Biesheim 2 - CS Fegersheim - AS Mutzig - AS Durlinsdorf
Plateau à Staffelfelden le 22/01 à 17h :
Gpe A : FC Lusitanos Mulhouse - CSM Bourtzwiller - RC Mulhouse - Mouloudia Mulhouse
Gpe B : FC Pfastatt 1926 - AS Hausgauen - FC Soultz 1919 - ASIM
Les matchs du premier tour se joueront en une fois douze minutes chrono arrêté. A l'issue du premier tour, les six qualifiés (les premiers de chaque groupe) rejoindront les clubs spécifiques d'Excellence et de DH futsal qui feront leur entrée en lice au deuxième tour. Un second tour programmé sur le même modèle que le premier, à savoir six groupes répartis sur trois plateaux regroupant un total de 24 équipes.
Les huit qualifiés du second tour (les six équipes ayant terminé à la première place de leur groupe accompagnées de deux seconds tirés au sort) joueront ensuite une demi-finale sous forme de confrontation directe (2x20' chrono arrêté) pour tenter d'obtenir leur qualification pour la finale à quatre organisée mi-février à Soultz

18 décembre 2016 foot en salle

L'ASCA Wittelsheim et l'ASIM Illzach ont remporté logiquement la première place de leur groupe. Mulouse Lusitanos et le FC Pfastatt, seconds, participeront au tirage avec une chance de gagner leur billet pour le second tour.
 

11 décembre 2016 notre équipe 2 en tête

La fin d’année 2016 a été compliquée pour le leader hagenthalois, qui a bouclé le cycle aller par une quatrième défaite de la saison, ce dimanche sur la pelouse de l’AS Sundhoffen (2-1). Un revers qui a fait le bonheur de l’ASIM II puisqu’il lui a permis de se hisser ce matin sur la première place du podium, en compagnie de Hagenthal. Les Illzachois peuvent aussi remercier leur attaquant Litim, auteur d’un triplé face au Racing HW (1-3). Le SR Colmar ayant été accroché sur la pelouse de Burnhaupt (1-1), la vraie bonne opération dans le haut du tableau a également été réalisée par le FC Sierentz. Les coéquipiers de Da Cunha occupent le 4e rang avec six points de retard sur le trône, mais comptent trois matches de moins. Autrement dit, ils pourraient bien vite prendre les affaires de l’Excellence en main. Dans le bas du tableau, à signaler la 2e victoire de la saison du SC Cernay (face à Uffheim).
 
 
 
 

 

11 décembre 2016

Spreng le convaincu
Son équipe a beau occuper l’avant-dernière place du classement de CFA 2, l’entraîneur illzachois ne doute pas un seul instant du futur maintien de l’ASIM. 

 
 
 
 

4 décembre 2016
téléthon

Ce dimanche une équipe mixte de séniors des équipes 2 et 3 coachée par Bruno Cristino et Michel Ehrenbogen s'est rendue à l' AS Neudorf en réponse à l'invitation faite par le club qui organisait un week-end de matchs en faveur du Téléthon.
Les participants tiennent à remercier le club bas-rhinois pour leur accueil.
A bientôt !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

27 novembre 2016
Excellence

L'ASIM II nouveau dauphin
Pas le temps de souffler dans cette rencontre démarrée à 100 à l'heure par des Blotzheimois qui prennent l'avantage par Murzilli dès la 3e minute (0-1). Surpris, les joueurs de Bruno Cristino tentent de construire mais l'adversaire est coriace et profite de la moindre mauvaise passe. Après un nouveau contre et un superbe arrêt de Morgen, Kammerer et les siens sortent enfin la tête de l'eau et mènent à leur tour de belles actions offensives.
À la 23e, Zmane se trouve à point nommé pour égaliser, mais le référé refuse le but pour un hors-jeu. Ce qui ne sera pas le cas sur cette superbe reprise de la tête de Litim suite à un corner tiré par Lecheheb (1-1, 30e). Mais voilà ! Les villageois ne sont pas décidés à se laisser faire et le capitaine Urfer redonne l'avantage aux siens suite à un beau rush collectif (1-2, 36e).
Dès la reprise, les Illzachois assaillent le camp visiteur, mais ces derniers résistent vaille que vaille. Les occasions et les corners se succèdent, sans succès, Gasser et sa défense se montrant héroïques. Jusqu'à la 65e et cette égalisation signée Lecheheb (2-2). La rencontre prend une autre tournure, dynamique, mais les défenses prennent le pas sur les attaquants. Jusqu'à cette belle action collective conclue victorieusement par Lecheheb (3-2, 75e) avant que Benhamroura ne pose superbement la cerise sur le gâteau (4-2, 89e).
 
 
 

Match ph.a à Sausheim